Objectifs

Revalidation et réconfort des animaux en détresse

L’ASBL accueille des animaux qui étaient en grande détresse et voués à une mort certaine. Certains, devenus trop vieux, trop malades et plus rentables, étaient destinés à la boucherie, tandis que d’autres ne plaisaient plus à leurs propriétaires, qui voulaient s’en débarrasser. Tous ont été adoptés par notre association, ont reçu un nom et sont reconnus comme animaux de compagnie, comme les chiens ou les chats. Le vocabulaire volaillebétail n’existe pas chez nous. Chaque animal est un être à part entière. Chaque animal reçoit des soins particuliers.

Dans les statuts de l’ASBL Fabienne, il est stipulé que nous essayons de promouvoir le respect de tout être vivant. Pour cette raison, les animaux accueillis se portent fort bien, sans pour autant que d’autres animaux soient sacrifiés afin de les nourrir.
 


 
Projet d’accueil de 100 nouvelles pensionnaires

Elles sont épuisées par la ponte intensive d’oeufs. Elles devaient être exterminées après deux ans de grandes souffrances. A leur arrivée, l’une a une patte cassée, l’autre un bec coupé trop court, une troisième ne sait plus marcher, mais toutes sont stressées et ont très peur de l’obscurité, car dans les batteries elles ne connaissent que la lumière et le bruit infernal sans interruption.
 


 
Sensibilisation au soulagement de la détresse animale

L’ASBL vise également à susciter la prise de conscience de la détresse animale chez tout un chacun, et surtout chez les plus jeunes. Dans cette optique, elle encourage les visites au centre de revalidation et de réconfort des animaux.
 


 
Lutte contre la publicité mensongère

Dénoncer la publicité mensongère figurant sur les emballages d’oeufs vendus dans le commerce et qui induisent le consommateur en erreur fait aussi partie de nos préoccupations. Suite à notre intervention, plusieurs firmes d’exploitation avicole ont été mises en demeure de retirer du commerce leurs emballages, qui n’étaient pas conformes à la législation. Pour être précis, afin d’inciter le consommateur à acheter des oeufs industriels, la loi autorise la représentation sur l’emballage d’une ferme entourée de prairies, mais à la seule condition qu’aucune poule n’y soit représentée.
 


 
Action contre la fabrication du médicament Prémarin

Un autre scandale que je tiens à dénoncer est celui de la commercialisation du médicament Prémarin, largement prescrit par les médecins, et dont la fabrication à base d’urine de cheval implique que l’animal soit maintenu sur place afin d’y être sondé continuellement. L’ASBL se joint à d’autres associations, afin de faire connaître aux médecins cette situation intolérable et de les inciter à y remédier, en prescrivant d’autres produits qui n’impliquent pas de telles souffrances pour les animaux.